Le cours de Qi Gong n'est actuellement plus assuré

 Le Qi Gong, une pratique énergétique de bien-être, un art de vivre au quotidien


Avez-vous déjà aperçu des personnes qui effectuent en souplesse, en lenteur et en fluidité d'amples mouvements comme si avec leurs mains elles caressaient l'air et déployaient tout autour d'elles de grandes voiles invisibles ? ou comme si elles nageaient paisiblement dans une eau à température agréable avec cette même détente musculaire et articulaire ?

 

C'est le Qi Gong (prononcé t'chi kong) qui se définit comme une "gymnastique énergétique douce de bien-être", un art alliant corps et esprit qui nous apporte de précieux bienfaits en améliorant notamment notre qualité de vie.

Le mot "Qi" désigne le souffle vital, le flux énergétique omniprésent qui anime toute chose et qui est l'un des concepts fondamentaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).

"Gong" se traduit par "travail" ou "entraînement".

Le Qi Gong est donc une pratique qui consiste à entraîner le Qi, c.à.d. le mobiliser, le renforcer, l'accroître, l'épurer, l'équilibrer et le faire circuler harmonieusement dans le corps.

 

Venue de la nuit des temps, le Qi Gong constitue une des branches de la MTC en tant qu'art énergétique interne à côté de

- la diététique

- l'acupuncture et la moxibustion (introduire la chaleur dans les méridiens)

- la pharmacopée (phytothérapie)

- le massage Tui Na (massage et manipulation corporelle).

 

 

En bref, les racines du Qi Gong

 

Le Qi Gong fait partie du vécu ancestral de la Chine. Les différentes techniques ont été développées progressivement à travers des courants historiques divers :

- le confucianisme : les règles de vie, le respect des ancêtres, les arts

- le taoïsme : tao, yin et yang, méridiens, qi, alchimie intérieure

- le bouddhisme : méditation chan, juste milieu, détachement

- les arts martiaux : devenir fort pour mieux vivre et défendre son clan

- les médecins et les guérisseurs : être en bonne santé pour soigner.

 

Dans les temps anciens, on n'employait pas le terme générique de "Qi Gong" mais "Dao Yin", ce qui signifie "conduire et attirer" et Yang Sheng ce qui signifie "nourrir la vie/conserver la santé".

Les cinq grands courants se sont influencés et mélangés mutuellement au cours des siècles dans les pratiques populaires.

 

Aujourd'hui, le Qi Gong désigne un ensemble de pratiques énergétiques venues de domaines de recherche différents qui ont pour but le maintien et l'amélioration de la santé. Toutes ces méthodes sont basées sur des principes communs :

- les mouvements du corps sont lents, naturels, détendus

- la respiration est synchrone avec le geste

- l'intention dirige le Qi ou "énergie" à l'intérieur du corps.

 

Bien qu'ancestral, cet art est une pratique qui apporte des réponses à notre société actuelle avec une action préventive et d'accompagnement pour la santé.

 

 

 

 

 

Mieux comprendre le Qi Gong

 

Le Qi Gong agit sur l'énergie vitale qui circule dans tout le corps et principalement le long des méridiens d'acupuncture afin d'en régulariser le flux, d'y supprimer les blocages existants, d'harmoniser son Yin et son Yang, de "nourrir" ses Organes et Entrailles... Cette circulation est assurée par le biais des vaisseaux d'énergie appelés méridiens, ces circuits subtils qui n'ont pas de support anatomique particulier mais qui sont des lieux de résonance de l'énergie.

Le Qi Gong est essentiellement basé sur l'attention, la respiration et la détente musculaire et articulaire. La respiration est consciente car l'esprit est concentré sur le souffle inspiré et expiré.

 

Il permet ainsi de renforcer l'organisme et lui apporter santé, force et longévité, de calmer et détendre le corps et l'esprit et de favoriser le bien-être intérieur.

 

Les techniques (le travail interne) s'exercent sur les trois substances constitutives de la vie (appelées aussi les 3 Trésors ou les 3 Joyaux) :

- le Jing : la forme physique, l'essence de la vie

- le Qi : le souffle, l'énergie

- le Shen : l'esprit, le mental, la conscience d'être.

 

Le Jing est associé à la vitalité, au corps physique, les tissus et le sang, la matière en tant que substance fondamentale qui compose et maintient le fonctionnement de chaque être vivant. Cette essence de la vie est divisée en deux parties :

- le Jing inné, reçu de ses parents et dont la quantité et la qualité ne peut être modifiées

- le Jing acquis, obtenu par le biais de l'air inspiré, de la nourriture et des exercices physiques et modifiable selon l'activité et l'alimentation.

 

Le Qi est l'énergie ou le souffle qui active les fonctions vitales. En fonction de la localisation physique et des spécificités, nous avons différentes sortes de Qi. Par exemple :

- le Qi défensif (Wei Qi) qui protège le corps et système immunitaire

- l'énergie nourricière (Ying Qi) qui nourrit le sang.

 

Le Shen est l'esprit ou la conscience qui gouverne l'ensemble de toutes les activités mentales, émotionnelles et intellectuelles. Il représente la transformation des deux substances précédentes dans la plus pure expression.

 

L'on peut dire que l'esprit (ou le mental) va conduire, par sa concentration, l'énergie dans le corps.

 

 

 

Quelques effets du Qi Gong

 

Prévention :

promouvoir la souplesse, la détente, la relaxation, la gestion du stress, une meilleure vitalité, l'entretien de la mémoire, un sommeil amélioré, optimiser les grandes fonctions de l'organisme.

 

Epanouissement sportif :

augmenter la qualité du contrôle, l'endurance, la respiration.

 

Développement personnel :

favoriser l'effort intellectuel, l'imagination et la créativité.

 

Ouverture spirituelle :

acquérir le calme, la sérénité, le lâcher prise, l'équilibre des émotions

 

 

 

La pratique

 

Bien qu'il existe une multitude de formes de Qi Gong, une base commune de pratique est constituée :

- d'automassages

- de mouvements diversifiés et courts ou d'enchaînements de mouvements

- de postures immobiles

- d'étirements et d'ondulations

- d'exercices respiratoires

- d'une grande attention mentale

- de visualisations

- de méditation

- de marches.

 

Cette diversité permet à chacun de trouver "matière" à son goût et à ses capacités.

La transmission doit se faire sans effort, naturellement, dans l'évidence. D'où l'importance d'un bon feeling entre enseignant et pratiquant, la sensibilité et le chemin de chacun étant différents en fonction de son vécu personnel.

 

 

A qui s'adresse le Qi Gong ?

 

A tous ceux et celles qui, curieux de ces disciplines alliant le corps et l'esprit, désirent découvrir ou poursuivre une pratique énergétique de bien-être.

 

Il est accessible à tout le monde, chacun et chacune pouvant l'adapter à ses propres capacités initiales et les faire évoluer, les approfondir.

Les résultats et bienfaits sont variables. Ils peuvent intervenir dès le début ou mettre plus de temps à se manifester.

 

Le travail essentiellement interne n'est basé ni sur la force ni sur la          performance. Il n'y a pas de perdant car le chemin parcouru est plus important que l'accomplissement lui-même !

 

Il s'agit de vous autoriser une parenthèse au quotidien pour le plaisir de faire tout simplement et de développer l'état de "l'ici et maintenant", cette magnifique mer d'énergie.

 

Le Qi Gong ne se raconte pas, il se pratique !

Ecouter ses sensations est fondamental et peu à peu le corps ne travaille plus tout seul, mais en synergie avec la pensée, tout en restant maître de l'énergie qui circule en soi.

 

 

Quand et où ?

 

les jeudis de 18h à 19h30 (sauf vacances scolaires)

à partir du jeudi 2 octobre 2014

à la MJC de Dannemarie 2 rue de Cernay (ancienne mairie). L'entrée se fait par la cour arrière, en passant par le parking du Foyer de la Culture.

 

Vous serez accompagné(e), dans le cadre convivial d'un groupe, par Denise WETTEL.

 

Tenue souple conseillée.

Enseignante : Denise WETTEL
Logo Qi-gong.png
ce site a été créé sur www.quomodo.com